Prochain speed dating a paris

Faire tomber la compagnie de son choix dans son escarcelle est un travail de longue haleine.Pour l'aéroport de La Rochelle, le profil recherché est allemand. Juin, accompagné de sa directrice marketing international, est déjà revenu plusieurs fois à la charge pour convaincre Eurowings d'ouvrir une ligne vers sa ville. Quand la concurrence entre plates-formes est européenne, l'argument massue est aussi celui du portefeuille.A peine né, leur bébé baptisé Franglish a déjà pris un bel essor : d'un rendez-vous par semaine dans un pub parisien en novembre, on est déjà passé en ce début 2011 à trois soirées hebdomadaires, dans autant de bistrots de la capitale, avec 25 à 35 participants chaque fois, ni tous jeunes ni forcément bobos branchés.Créer des rencontres polyglottes, ça n'était pas forcément nouveau : à Lille, cela fait dix ans que des rendez-vous existent, sur une idée importée de Belgique, au café de la Paix.

« Je prends des leçons de français une heure par semaine avec un prof, je regarde beaucoup les émissions politiques à la télé.

Autour de tables alignées dans une vaste salle du centre de congrès de Bilbao, des compagnies aériennes venues de toute l'Europe, voire au-delà, enchaînent des rendez-vous de 20 minutes précises avec des aéroports déployant tous leurs charmes pour les convaincre d'atterrir sur leur tarmac.

Une centaine de compagnies pour quelque 230 aéroports: la concurrence est rude au salon "Routes Europe", organisé jusqu'à mardi dans la ville espagnole.

Dans ce jeu de séduction, "ce sont les compagnies qui mènent la danse.

Les aéroports sont là en demande", explique Thomas Juin, président de l'Union des aéroports français (UAF) et directeur de l'aéroport de La Rochelle.

Search for prochain speed dating a paris:

prochain speed dating a paris-46prochain speed dating a paris-31prochain speed dating a paris-73prochain speed dating a paris-32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

One thought on “prochain speed dating a paris”